Connectez-vous
Tahiti Manava

Présentation et Réservation des hébergements et hôtellerie à dimension familiale sur Tahiti


AirBnB


Le dernier article de ce mois de février 2015 de l'Agence France-Presse sur AirBnB montre à quel point l'économie du partage redéfinit l'activité du tourisme.


Qu'est-ce que le site internet AirBNB ?

La définition se trouve dans le site de AirBNB  : "Bienvenue à la maison, Louez des logements uniques auprès d'hôtes locaux dans plus de 190 pays".
C'est une nouvelle manière de donner envie aux gens d'explorer le monde ... de l'intérieur.
Bien sûr, l'attrait de la baisse du prix par rapport à un hôtel est présent, mais il s'agit également d'une révolution du secteur du tourisme. Hier, un touriste cherchait une chambre d'hôtel. Aujourd'hui, il cherche une chambre. C'est simplement presque pareil mais complètement différent. La chambre, on la cherche dans l'ensemble des habitations du monde et non plus seulement dans des établissements spécialisés !
Allez voir le site de AirBNB, c'est bluffant, on a déjà l'impression d'être chez soi et en même temps on a envie d'aller à l'autre bout du monde avec un choix d'hébergement comme on n'en a jamais eu auparavant.

 

"D'Uber à AirBnB, l'économie du partage redéfinit des pans entiers d'activité", un article de l'AFP pour un état des lieux

Le tout récent article de l'Agence France-Presse (AFP) que vous pourrez lire sur Tahiti Infos montre la direction qui est prise par ce nouveau courant, une transformation du secteur :
  • "des start-ups comme Uber et AirBnB sont en train de bouleverser des secteurs entiers d'activité",
  • "Les gens prennent leur chambre d'amis, leur voiture, des outils dont ils ne se servent pas et deviennent leur propre entrepreneur, en les transformant en source de revenus"
  • "Les secteurs de cette économie (finance, logement, partage de voiture ...) représenteraient 335 milliards de dollars de revenus en 2025 à l'échelle mondiale, contre 15 milliards actuellement"
  • "certains secteurs, comme les taxis dans le transport et les locations de chambres d'hôtes dans le tourisme seront complètement transformés"
Mais il souligne bien également le revers de la médaille avec ce titre "innovation ou entorse aux règles" :
  • "absence de régulation"
  • "on a toujours eu des gens qui essayaient d'échapper aux règles et faisaient des affaires comme cela"
  • "Les gouvernements vont devoir répondre à terme" ... "beaucoup des régulations existant depuis des décennies ne répondent plus aux besoins des consommateurs et protègent seulement certains secteurs de la concurrence"
Et ce qui n'est pas présenté dans l'article, c'est un effet secondaire qui commence à faire son apparition notamment en France et en Allemagne. La location des logements à la journée, semaine ou au mois devenant plus rentable que celle à l'année, de moins en moins de logements deviennent disponibles pour la population locale. Et comme l'offre se raréfie, cela génère mécaniquement une augmentation des prix. Ce qui commence à mettre en difficulté des familles qui cherchent à se loger classiquement dans une ville pour y travailler.

Entre la dynamique d'un nouveau marché et sa régulation, il y a toujours un temps de retard. Mais les vitesses de transformation des marchés deviennent telles à l'ère d'internet qui est devenu mature, que les régulations peinent à se mettre en place. Nos structures législatives régionales sont souvent désemparées et n'ont absolument pas les mêmes temps de réaction que des start-ups basées sur des pays étrangers, qui sont capables de prendre des dimensions mondiales sur des marchés de dizaine, voir centaine de milliards de dollars en quelques années seulement.

AirBNB, une chance pour les pensions de famille

La définition du positionnement d'AirBNB peut nous sembler familière car elle ressemble finalement au positionnement des pensions de famille ! 
En effet, dans ce changement des règles du jeu du secteur du tourisme, la pension de famille a la chance d'être à la fois un petit hôtel familial et un logement chez l'habitant. Et Airbnb ne s'y est pas trompé en incluant cette catégorie dans ses ventes comme "Bed and Breakfast".
Les pensions de famille peuvent donc profiter pleinement de l'essor de ce nouveau vecteur de vente et même y représenter son secteur officiel. La partie non réglementée ne pouvant pas y survivre éternellement, la régulation intervenant toujours in fine lorsqu'un segment de marché devient mature, ceci afin de limiter les effets pervers.

 

L'association Tahiti Manava pour aider à l'intégration

L'association Tahiti Manava ouvre bien sûr ses portes à toutes les personnes qui voudraient se professionnaliser dans ce secteur en leur apportant toutes les informations réglementaires nécessaires.
L'apport d'une offre touristique toujours plus abondante et plus diversifiée ne pouvant qu'aider à faire progresser notre activité touristique avec des futurs touristes qui pourront plus facilement trouver chaussures à leur pieds.


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 5 Septembre 2017 - 21:05 Conférence annuelle Tahiti Tourisme 2017


Recherche
Partager ce site