Connectez-vous
Tahiti Manava

Présentation et Réservation des hébergements et hôtellerie à dimension familiale sur Tahiti


Information fiscale


Une information fondamentale sur la TVA concernant les pensions de famille est passée assez discrètement dans la lettre fiscale de la DICP de janvier 2021.


La lettre d'information fiscale de la DICP

La direction des impôts et des contributions publiques  (DICP) envoie sous forme de newsletter une lettre d'information régulièrement sur les évolutions fiscales, le calendrier de déclaration ou ses horaires d'ouverture.
Dans sa lettre de janvier 2021, il y a une rubrique Mesures fiscales en soutien aux entreprises.

Une fois avoir cliqué sur cette rubrique, il faut appuyer sur télécharger  
La grosse surprise est qu'une des mesure de soutien est en fait un gros inconvénient potentiel pour la plupart d'entre nous !
Il s'agit de la mesure numéro 9 ci-après
Information fiscale

Situation de nos pensions de famille

Comme vous le savez, d'une part l'ensemble des pensions de famille de sont pas classées et d'autre part la nouvelle loi du 29 mars 2018 évoquée dans l'information fiscale instaurant un nouveau type de classement est en train de faire perdre le classement de ceux qu'ils l'étaient.

Donc, au moment ou finalement la plupart d'entre nous ne sont plus classés, au moment ou nous sommes dans les papiers pour établir un nouveau dossier, il est "clarifié" que notre TVA va passer de 5% à 13% !

Le top départ de la course au classement est visiblement lancée.
La plupart d'entre nous ne voyait plus vraiment l'intérêt d'un classement :
  • On ne voyait jamais personne
  • Il n'y a plus de sens au niveau promotionnel avec des sites internet internationaux qui sont devenus quasi la seule information regardée par nos clients.
  • Le classement n'est pas capable de valoriser un hébergement déclaré par rapport à un hébergement non déclaré.
  • Le classement n'est plus garant d'une meilleure visibilité pour la promotion au sein de Tahiti Tourisme.
  • Les agences de voyages ne s'appuient pas sur le classement administratif car il n'est pas suivi.
  • Les subventions proposées sont plus adaptées à des investissements de démarrage qu'à des investissements de rénovation. On ne peut le demander qu'une seule fois et en cas de rénovation, cela ne sert pas à grand chose puisque nous devons en faire en permanence avec des montants raisonnables. A quel moment prendre la subvention quand on n'a le droit de l'utiliser qu'une fois ?
Compte tenu de toutes ces raisons, la plupart d'entre nous étions très tièdes à l'idée de refaire un dossier et d'investir encore pour quelque chose qui n'avait plus beaucoup de sens.

Finalement, c'est le risque de perdre 8% de notre chiffre d'affaire au beau milieu du pire moment de la crise du coronavirus qui pourrait bien changer la donne.
Il est quand même très surprenant de prendre le risque de donner le coup de grace à une activité des plus moribonde pour sauver la raison d'être d'un classement par une clarification fiscale.
En espérant que ce ne soit pas l'ébauche d'une réalité fiscale après coronavirus...

 


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 12 Juin 2017 - 14:38 Fiche de police